Madeline FOUSSIER

Elève en dernière année d’école, Pôle Génie des Procédés

Pourquoi une école de chimie ?

A la suite de mes deux années de classes préparatoires au lycée Pierre et Marie Curie d’Orléans, j’ai passé le concours CCP et j’ai été sélectionnée pour intégrer l’ENSCCF aujourd’hui SIGMA Clermont. Avec le recul, je suis ravie de ce choix car l’école offre un socle généraliste solide en chimie qui ouvre des portes à plusieurs spécialités.

Il est parfois difficile de se projeter dans un métier d’ingénieur quand on est encore en prépa, et mon conseil aux futurs candidats serait de bien se renseigner sur le contenu des enseignements proposés par les différentes écoles afin de choisir en fonction de leurs goûts et de leurs aspirations.

Ma vie à l’école

Mon intégration dans l’école et à Clermont-Ferrand a été rapide : la taille de la ville, le coût modéré de la vie, la proximité des parcs naturels, et les activités proposées par le BDE et les associations me permettent d’avoir une vie étudiante équilibrée entre un rythme de cours soutenu et des sorties nature, des tournois sportifs et des soirées festives.

Ma formation

En deuxième année, je me suis immergée 3 mois à l’University of Technology d’Eindhoven dans la communauté internationale d’un laboratoire de recherche où j’ai travaillé sur l’étude de l’hydrodynamique d’un lit fluidisé de particules.

A la suite de ce stage j’ai décidé d’effectuer une année d’immersion en entreprise pour davantage appréhender la chimie dans le cadre de l’industrie. J’ai rejoint l’unité de production de Sanofi Vertolaye. Cette expérience m’a permis de comprendre l’organisation de l’entreprise et le rôle des différents ingénieurs chimistes que je côtoie (pilotage de l’atelier, bureau d’études, procédés, qualité, sécurité…).

Sur place, je réalisais les fiches de synthèse regroupant les données chimiques, procédés, qualité et sécurité des 25 réactions chimiques de l’atelier où je travaille. Je mettais en service un appareil d’analyse (CPV) au sein de l’atelier et j’ai formé le personnel à son utilisation.

De retour à l’école pour ma troisième année, j’ai choisi le parcours génie des procédés. Ma formation se conclura par mon stage de fin d’études à nouveau chez Sanofi sur le site d’Elbeuf où j’aurai à proposer des solutions pour résoudre des problèmes de perte de productivité d’une installation.