Les TP en temps de COVID à l’ENSCM (Montpellier), les élèves témoignent

Premier établissement de Montpellier à être autorisé par la rectrice à tenir des séances d’enseignement en travaux pratiques, l’ENSCM met tout en œuvre pour permettre aux étudiants de bénéficier de l’enseignement par la pratique de la chimie sans que cela ne rime avec propagation du virus.

Dès le 2 novembre dernier, le rectorat autorisait l’ENSCM à tenir des séances d’enseignement en TP par la publication d’un arrêté.

Il était primordial pour toutes les équipes pédagogiques de l’école de pouvoir maintenir ces séances afin que les étudiants bénéficient de cette formation par la pratique et de l’expérimentation inhérente à tout cursus d’ingénieur chimiste.

Aussi, afin de prendre le minimum de risque de propagation du virus sans affecter la qualité des séances, un protocole strict a été élaboré par les enseignants en accord avec la direction et le chargé de prévention et référent COVID de l’établissement.

Ces mesures s’ajoutent à celles déjà en place : port du masque obligatoire, distanciation physique, lavage des mains et nettoyage des surfaces.

Ainsi, c’est tout l’emploi du temps des 3 années d’ingéniorat qui a été revu afin que les TP, habituellement affectés à une salle dédiée, aient lieu dans 2 salles, permettant de séparer les élèves en petits groupes. L’ENSCM est bien en deçà des 50% de taux d’occupation préconisés.

Découvrez en vidéo ce qu’en pensent les élèves

 

Voir toutes les actus