Intelligence artificielle : L’ECPM et Alysophil entérinent leur collaboration

Ce lundi 8 novembre, Sylvie Bégin, directrice de l’ECPM et Philippe Robin, président de Alysophil ont signé une convention de partenariat. Cette signature vient acter une collaboration née il y 2 ans et qui s’est traduite par la mise en place de la Majeure Chimie & IA de l’ECPM, 5e majeure du cursus ingénieur chimiste trilingue ECPM.

Ce partenariat a pour but, à travers le développement de relations régulières entre Alysophil et l’ECPM, de promouvoir l’application de l’Intelligence Artificielle dans les processus de Recherche, d’Innovation et de Développement des entreprises du secteur de la chimie et des matériaux.
Ainsi, Alysophil s’engage auprès de l’ECPM dans la formation des élèves-ingénieurs de la majeure Chimie & IA en participant à l’élaboration des contenus de formation, par des interventions pédagogiques, par des conférences de promotion de l’IA et en accueillant des élèves en stage ou en projet élèves-entreprise. « L’utilisation d’outils d’intelligence artificielle se développe très rapidement, notamment dans la chimie. Demain, ils seront présents dans une grande variété de métiers de ce secteur. Il est important d’enseigner, dès aujourd’hui, aux futurs ingénieurs de l’ECPM les technologies sous-jacentes et les usages qu’ils pourront en faire. Cela développera leur employabilité », a déclaré Philippe Robin à l’issue de la séance de signature.
Cette convention illustre la volonté de l’ECPM d’inscrire ses relations avec le monde industriel dans le long terme et dans une perspective de co-construction de ses programmes.

Voir toutes les actus