La Fédération Gay-Lussac se mobilise pour développer l’hybridation de ses formations

La FGL a développé une plateforme d’enseignement en ligne pour les enseignants des 20  écoles. Ce projet fait partie des 15 propositions retenues par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation dans le cadre de l’appel lancé au moment de la crise sanitaire et dans la perspective de la rentrée de 2020, afin de permettre aux établissements d’enseignement supérieur et à leurs étudiants de poursuivre leurs études, quelle que soit l’évolution de la situation.

Les 20 écoles de la Fédération se sont mobilisées pour mettre en commun 40 modules du L1 au L3 dans les matières des Sciences pour l’ingénieur, la chimie, le génie des procédés, les soft skills et travaux pratiques, soit environ 800 heures d’enseignements accessibles en asynchrone à distance. La FGL propose également une bibliothèque d’enseignements mutualisée et accessible aux élèves des 20 écoles. Elle met également à leur disposition des outils et supports partagés (systèmes audiovisuels, connexions), un réseau d’enseignants référents et souhaite renforcer les échanges d’étudiants inter-écoles.

 

Cette plateforme répond à  plusieurs objectifs chers aux écoles de la Fédération :

A termes, la Fédération Gay-Lussac souhaite disposer d’une plateforme complète d’enseignements hybrides pour accompagner les projets communs au 20 écoles : campus à l’étranger, classes préparatoires post-bac… autour des métiers de la Chimie.

Les écoles de la FGL se sont toutes tournées vers l’hybridation des enseignements à l’exemple de l’ENSCMu  qui a consacré, le jeudi 27 mai, un après-midi d’ateliers sur ce sujet.

En savoir +

Voir toutes les actus